V Doc Software
Le spécialiste du software et de la digitalisation

Facteurs de défaillance dans la sélection et la mise en place d’un PGI

13

Une défaillance dans la sélection d’un progiciel de gestion intégré (PGI) est une erreur qui peut se produire lors du processus de choix et de mise en place d’un PGI pour une organisation. Un PGI est un logiciel qui permet de gérer différents aspects de l’entreprise, tels que les finances, les ressources humaines, la production et les ventes.Il est intéressant de lire les méthodes existantes pour bien choisir son ERP et les préalables avant l’investissement dans un tel progiciel de gestion.

En tenant compte des différents modèles d’évaluation d’un ERP, il est possible d’identifier les erreurs les plus courantes dans le choix d’un progiciel de gestion intégrée.

 

Quel sont les défaillance dans la sélection d’un PGI?

Définition inadéquate des lignes directrices du projet erp

Une définition incorrecte des délais et des coûts associés au projet peut conduire à l’échec. La minimisation des coûts, n’est pas toujours la bienvenue lors d’un projet de cette ampleur, car elle peut entraîner une réduction de la capacité de production de l’entreprise. De la même manière que cela arrive avec la diminution des temps de travail, ce n’est pas toujours la chose idéale puisqu’il est stipulé qu’il faut parfois plusieurs années pour réaliser un transfert réussi vers une nouvelle solution logicielle.

Définition inadéquate des exigences fonctionnelles du logiciel de gestion d’entreprise

C’est l’un des principaux défauts couramment rencontrés et, dans de nombreux cas, il est dû à la faible participation des utilisateurs ou aux défauts du groupe de travail dans le contrôle de la documentation générée.équipe adoptant pgi Une mauvaise définition des exigences peut conduire à l’acquisition de modules de gestion qui manquent de nombreuses fonctionnalités intégrées et qui sont mal utilisés, car la portée de la fonctionnalité n’est pas claire et ne répond pas aux besoins spécifiques de l’entreprise.

Attentes irréalistes quant aux bénéfices futurs

Avoir des attentes irréalistes quant aux avantages escomptés du logiciel et au rendement du capital investi dans l’avenir est une habituelle défaillance dans la sélection d’un PGI. Il est courant que l’on nous présente un univers idéal de résultats supposés à obtenir. C’est pourquoi l’important est de pouvoir identifier leur réalisme afin de ne pas tomber dans de fausses hypothèses. Une bonne gestion financière est demandée. Il est nécessaire de nommer un chef de projet qui pourra évaluer les ressources de l’entreprise et les bénéfices qui seront apportés par le logiciel ERP.

Ignorer les avantages difficiles à quantifier

L’augmentation de la productivité, l’amélioration de la prise de décision ou encore de la gestion du temps rendent très difficile l’estimation des bénéfices futurs. Malgré cela, il est important de considérer les avantages que ces facteurs procurent, car bien qu’ils soient difficiles à quantifier, ils contribuent à l’atteinte de l’objectif général.

Ce mauvais contrôle de gestion est également un facteur de défaillance dans la sélection d’un ERP. Les solutions technologiques sont souvent compliquées à piloter et évaluer, mais si cela est fait correctement, les bénéfices apportés aux différents processus métier sont importantes.

Quels sont les Problèmes dans l’utilisation d’un ERP

Devenir trop familier avec un produit

Il peut arriver qu’un professionnel veuille utiliser le même produit ou système avec lequel il a travaillé auparavant, dans le cadre de la nouvelle entreprise sans tenir compte des exigences et données de l’entreprise dans laquelle il travaille maintenant. Ce qui se produit habituellement dans ces cas, c’est qu’on obtient un produit qui ne répond pas aux exigences.

Manque d’engagement

Il est essentiel que tous les membres de l’entreprise soient impliqués dans la gestion du projet, le processus d’évaluation et de sélection de l’ERP, ainsi que dans sa mise en œuvre. De la haute direction aux personnes responsables et aux utilisateurs de chacun des domaines de l’entreprise, doivent être informés et participer activement à ce processus. Cette implication permet une plus grande contribution d’informations qui seront certainement très utiles et favoriseront également la prise de décision efficace et opportune.

Manque de préparation à l’arrivée du progiciel ERP

Comme le processus d’analyse et de sélection d’un logiciel ERP peut prendre beaucoup de temps et exiger beaucoup d’efforts, il est essentiel d’être préparé à l’arrivée de cet outil de gestion. Il est idéal de pouvoir effectuer une planification préalable en analysant les capacités, les forces et les faiblesses du système actuel et les exigencesmise en place de pgi requises pour le nouveau système. Il est primordial de bien connaitre les besoins de l’entreprise et les différents services concernés par la mise en place de l’enterprise resource planning.

Manque de communication

Un autre facteur de défaillance dans la sélection d’un PGI est le manque de communication entre les personnes impliquées dans le processus d’achat de l’ERP. Une communication adéquate permet une détection précoce des situations à risque pour l’entreprise, améliorant ainsi la prise de décision.

Pour changer de logiciel ERP, il est nécessaire de penser à prendre en compte tout ces facteurs de défaillance pour ne pas refaire les mêmes erreurs.

 

Conclusion

La sélection d’un PGI n’est pas une tâche facile et il y a de nombreux facteurs à prendre en compte, tels que les besoins de l’entreprise, les coûts et la compatibilité avec les systèmes existants. Si les erreurs sont commises lors de la sélection d’un PGI, cela peut entraîner des coûts supplémentaires, des retards et de la frustration pour l’organisation. Il est donc important de prendre le temps de bien évaluer les différentes options et de faire les choix les plus judicieux pour assurer le succès de la mise en place d’un PGI.

 

Comments are closed.