Comment choisir un hébergement pour votre site Internet ?

/Comment choisir un hébergement pour votre site Internet ?
Comment choisir un hébergement pour votre site Internet ?2018-12-25T19:15:33+01:00

Pour promouvoir ses produits et/ou services en ligne, un propriétaire de site doit choisir entre un hébergement web gratuit, mutualisé, dédié ou Cloud. Le prix hébergement varie de 1 à plusieurs milliers d’euros par mois. C’est très difficile de choisir votre hébergeur. Voici nos conseils !

Les critères pour choisir un hébergement de site

choisir-hebergement-webLorsque nous choisissons un hébergement web, nous essayons tous de choisir le meilleur hébergeur. nous examinons souvent une variété de critères, nous recherchons des commentaires et des recommandations personnelles, et même nous examinons en détail les fonctionnalités offertes par les hébergeurs potentiels.

La quantité d’espace disque et de trafic (bande passante) que votre site est autorisé à utiliser figure en bonne place dans la liste des plans de chaque hébergeur web. Souvent les hébergeurs mettent aussi l’uptime en avant. Par conséquent, la plupart des gens qui recherchent un hébergeur web sont obsédés par ces éléments.

Un uptime proche de 100%

L’uptime ou le temps de disponibilité est le temps pendant lequel un serveur est resté opérationnel. C’est généralement indiqué sous forme de pourcentage, comme 99,9% de temps de disponibilité. Le temps de disponibilité est une excellente mesure de la capacité d’un fournisseur d’hébergement Web à maintenir ses systèmes en bon état de fonctionnement.

Une bande passante suffisante

Le transfert de données (parfois appelé « trafic » ou « bande passante ») est le nombre d’octets transférés de votre site aux visiteurs lorsqu’ils naviguent sur votre site. Ne croyez pas les hébergeurs commerciaux qui font de la publicité pour une « bande passante illimitée ». L’hébergeur doit payer pour la bande passante, et si vous en consommez beaucoup, ils ne supporteront pas vos coûts en silence. De nombreux sites Web à large bande passante l’ont constaté à leurs dépends lorsque soit ils reçoivent soudain une facture exorbitante pour avoir « dépassé » la « bande passante illimitée » soit ils voient leur site rendu inaccessible par l’hébergeur. Soyez méfiant de tout hôte qui annonce un « transfert illimité », même si le montant exact est spécifié ailleurs.

Ne soyez pas non plus influencé par des promesses de quantités incroyablement énormes de bande passante. Il y a de fortes chances que votre site Web ne pourra jamais utiliser ce montant parce qu’il atteindra d’autres limites, notamment les limites de ressources.

L’espace alloué

De nombreuses offres d’hébergement premier prix proposent un espace illimité. C’est aussi du pur marketing et cela ne vous sera d’aucune utilité.

Dans les sites Web modernes d’aujourd’hui, cependant, ce modus operandi ne tient pas compte de quelque chose qui afflige tous les sites en pleine croissance, mais dont les informations ne se trouvent pas dans la liste des fonctionnalités d’un hébergeur web : les limites d’utilisation des ressources.

La bande passante et l’espace disque sont rarement les facteurs limitants !

De meilleurs critères de choix : L’utilisation du CPU et de la RAM

Utilisation du CPU

Le CPU, acronyme de Central Processing Unit, soit Unité Centrale de Traitement en français, du serveur Web est utilisé pour obtenir et livrer la page Web à vos visiteurs. C’est la partie d’un ordinateur qui fonctionne comme son « cerveau ». Il fait tous les calculs, traite et initie tout ce qui doit être fait sur un ordinateur. Lorsqu’une page est créée dynamiquement par un script, encore plus de cycles CPU ou de ressources sont utilisés, puisque le script a fait beaucoup de traitement pour reconstruire votre page web. Il doit charger le modèle de page Web, obtenir les données pour cette page spécifique à partir de la base de données, exécuter les plugins ou modules que vous avez installés, et enfin assembler la page pour la livrer au visiteur.

Étant donné que le temps CPU est une ressource limitée partagée par tous les sites Web hébergés sur un serveur Web particulier, si un site Web utilise excessivement le CPU, les autres sites sur cet ordinateur n’auront pas la possibilité de livrer leurs pages en temps opportun et sembleront soit lents, soit non réactifs. Ainsi, les hébergeurs surveillent généralement la quantité de CPU que votre site utilise sur les plans d’hébergement mutualisé, afin d’éviter les problèmes lorsqu’un seul site utilise trop de temps CPU, ce qui affecte négativement les autres sites sur ce serveur.

Si un site utilise « trop de minutes CPU » (dans le jargon de certains hébergeurs), l’hébergeur demandera généralement au propriétaire de passer à un plan plus coûteux ou d’obtenir un serveur dédié, où le site est le seul sur cette machine.

Voilà sur un hébergement Cloud, ce qui donne l’usage du CPU dans le temps :

cpu-usage

Utilisation de la RAM

La plupart des hébergeurs vous indiquent combien d’espace disque a été alloué à votre site. Cependant, il est probable que peu d’hébergements Web partagés vous indiquent la quantité de RAM système que votre site est autorisé à utiliser. Néanmoins, l’utilisation de la RAM est une autre limite à laquelle votre site est confronté.

RAM est la mémoire temporaire qui contient les scripts de votre site et leurs données pendant leur exécution. Contrairement à l’espace disque dur, que les hôtes Web peuvent continuer à étendre en ajoutant plus de disques durs en utilisant une variété de technologies, la quantité maximale de RAM qu’une machine peut avoir est fixe. Cette quantité minime de RAM est partagée par tous les sites Web sur cet ordinateur.

Cette mémoire est nécessaire à tous les programmes qui sont exécutés sur le serveur Web, y compris le serveur lui-même. Si vos scripts sont énormes, ou s’ils nécessitent beaucoup de RAM pour s’exécuter, ils seront en concurrence dans ce pool limité de mémoire partagée par tous les sites et tous les programmes. En tant que tel, l’utilisation de la mémoire est une autre chose que les hôtes Web surveillent.

memory-usage

 

La localisation du serveur

Un bon hébergeur vous garantira une belle vitesse de chargement de pages essentielle pour le bon référencement du site dans les moteurs de recherches,

Il faut savoir que plus la distance entre le serveur et le PC est grande, plus la connexion sera lente. Il ne faut surtout pas oublier que la connectivité d’un serveur aux USA avec des ordinateurs en Europe est plus lente par rapport à un serveur situé en France et ses pays voisins.

Préférez un serveur situé plus proche de l’endroit d’où viennent vos visiteurs.

L’assistance

Le service d’assistance est une bouée de sauvetage lorsqu’un site hébergé est indisponible. Il garantit le temps d’intervention en cas de pannes de connectivité et le temps de son rétablissement. La résolution des problèmes se fait dans l’immédiat via un chat entre le propriétaire du site et son prestataire d’hébergement web. Ce service backup et assistance 24h/24 devrait ainsi faire partie des critères à toujours vérifier avec les conditions générales de vente avant d’héberger son site.

La plupart des hébergeurs low cost n’offrent pas ce soutien technique de manière que les sites de leurs clients sont exposés à des publicités provoquant de mauvaises images sur leurs produits ou services.

Notez que je n’accepterai pas un hôte qui n’a pas de personnel travaillant les fins de semaine ou les jours fériés. Vous serez surpris de voir combien de fois les choses tournent mal au moment le plus inopportun. Soit dit en passant, ce n’est pas parce qu’un hôte annonce qu’il bénéficie d’un soutien 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, qu’il bénéficie vraiment de ce type de soutien. Testez-les par email à minuit et le samedi soir, le dimanche matin, etc. Vérifiez combien de temps ils mettent à répondre. En plus de la rapidité des réponses, vérifiez s’ils sont techniquement compétents. Vous ne voudriez pas vous inscrire auprès d’un hébergeur qui est géré par un groupe de vendeurs qui ne savent que vendre et ne pas résoudre les problèmes.

Certificat SSL

Si vous démarrez un nouveau site Web, il est préférable d’utiliser SSL, où l’accès à votre site Web se fait à partir d’une adresse Web qui commence par « https:// » au lieu de « http:// ». Notez que ce n’est pas une option si vous vendez des biens ou des services par l’intermédiaire de votre site Web et que vous prévoyez percevoir vous-même les paiements par carte de crédit. De tels sites doivent avoir SSL.

Il existe des certificats SSL payants et à côté de cela il y a Let’s Encrypt qui est gratuit. Dans de nombreux cas, cette solution suffit. Assurez-vous que l’hébergeur que vous choisirez vous permettra de l’installer.

Panneau de contrôle

Ceci est appelé divers noms par différents hébergeurs, mais essentiellement, ils vous permettent tous de gérer différents aspects de votre compte web vous-même. Généralement, et à tout le moins, il devrait vous permettre d’ajouter, de supprimer et de gérer vos adresses électroniques et de changer les mots de passe de votre compte.

Le panneau de contrôle le plus utilisé est le cPanel, il permet de gérer de nombreux, voire tous, aspects de votre hébergement :

  • la création d’adresses mails,
  • la création de sous-domaine,
  • la création de comptes et accès FTP,
  • l’accès direct à vos fichiers,
  • l’activation de Let’s encrypt,
  • l’installation de CMS en un clic,
  • des services ou des infos utiles au SEO,
  • et de nombreux autres paramétrages.

Une interface nouvelle ou mal conçue peut vous faire perdre beaucoup de temps. Soyez donc très attentif à cet aspect.

FTP, PHP, MySQL, .htaccess, SSH,  Perl, SSI, Cron

La possibilité de créer ou de modifier des fichiers « .htaccess  » est nécessaire pour:

  • protéger votre site de différentes manières (par exemple pour empêcher le vol de bande passante et les hotlinking, protéger un répertoire (dossier) par mot de passe, etc).
  • faire des redirections,
  • forcer le https,
  • mettre en cache,

L’accès SSH est utile pour certaines choses, notamment pour tester certains scripts (programmes), maintenir des bases de données, etc.

MySQL est nécessaire si vous voulez créer un blog ou utiliser un système de gestion de contenu.

Cron est un type de planificateur de programmes qui vous permet d’exécuter des programmes à certains moments de la journée.

Le prix

Avoir un site web, c’est avoir une vitrine sur le monde. Vous ne voudriez pas rater une vente parce que votre site est inaccessible ? Ce n’est pas une économie de vous tourner vers un hébergement gratuit ou à bas coûts. Choisissez le type d’hébergement adapté à vos besoins, comparez chez 2 ou trois hébergeurs réputés et faites votre choix, avant tout sur les critères techniques et ensuite sur le prix.

Nom de domaine offert

Divers hébergeur offre le nom de domaine à vie tant que vous gardez l’hébergement. L’achat et le coût annuel d’un nom de domaine est souvent de moins de 10€. Ne vous laissez pas influencer par cela.

Définir ses besoins

Il existe beaucoup d’hébergeurs parmi lesquels l’internaute peut choisir celui qui lui convient le mieux. Ainsi, s’il veut créer une boutique en ligne, il devra penser à booster au maximum la visibilité de son site, il devra donc opter pour un hébergement dédié. Cela fait qu’il aura son propre serveur à l’aide duquel il peut héberger plusieurs sites, et c’est la particularité de ce genre d’hébergement web. Cela a donc comme principaux avantages la rapidité de flux et l’autonomie de l’utilisateur.

Dans le cas où son site n’a pas du tout une fin commerciale, et que le volume de trafic est moins important, un hébergement mutualisé est suffisant. Cela implique que chaque site adhérent aura un stockage et un trafic limités. En revanche, il s’agit de la meilleure option pour obtenir un prix attrayant.

Les comparateurs

Héberger son site nécessite une étude préliminaire bien établie. Il convient de prendre en compte les critères ci-dessus. Aussi, il convient d’avoir recours à des comparateurs de site hébergeur online. Le principe de fonctionnement d’un comparateur est simple. En effet, son interface s’agit en quelque sorte d’un tableau récapitulatif des hébergeurs disponibles. Comme critères d’évaluation, il y est figuré les notes données par les autres clients pour chaque hébergeur, et leur offre avec leur tarif. A l’aide de cet outil, on peut se focaliser sur un seul critère pour pouvoir classer les hébergeurs. Ainsi, si l’internaute ne veut que celui qui a gagné le plus d’avis favorables, il devra choisir le critère du genre « Avis positifs sur l’hébergeur » ; s’il veut tenir compte du meilleur rapport prix/espace de stockage, il aura à cliquer sur le critère correspondant. Il faut cependant se méfier de ces comparateurs, puisqu’il est fort probable qu’un tel comparateur soit financé par un site d’hébergement web, et dans ce cas, le classement tend toujours à privilégier ce dernier. Il n’y a pas alors de mieux que de se baser sur son calcul et son observation personnels.

Conclusion

Bref, avant d’héberger son site, il convient de bien définir ses objectifs d’utilisations et de bien comparer les hébergeurs du point de vue qualité, prix et volumes. Si l’intéressé ne se sent pas à la hauteur de faire cette étude au préalable, il conviendra de faire appel à quelqu’un qui connaît très bien le web.